planetemuscle

Le portail Musculation et Bodybuilding
Nous sommes le Mer 01 Oct 2014 05:56:51

Heures au format UTC


Retour aux pages du site hors forum
 le site de xpn France  Les livres de gundill et delavier


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: musculation et erection
Message non luPosté: Sam 31 Jan 2009 19:57:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 15 Aoû 2005 20:19:44
Messages: 171
bonjour a tous,

en discutant avec des collegue a la salle de sport

j'ai entendu le temoignage etonnant d'un jeune homme de 23 ans, qui a de grave probleme lié a l'erection et au plaisir

le plus etonnant c'est que le debut de ces trouble coincide avec le debut de sa pratique de la musculation (il y a environ 8 mois)

il s'entraine a hauteur de 4 jours/ semaine et prend des weight gainer depuis ses debut

je voulais savoir si ces troubles sont directement ou indirectement lié a la pratique de la musculation

merci

_________________
Souléve 100 kg et tu pourra porter des sous-vetements rose


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur MySpace
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Sam 31 Jan 2009 23:40:48 
Tu dit que ta commancer la musculation il y a huit mois et tu prend un gainer? si ça serait un booster je comprendrais mais la c'est sans doute liée à la production de testo...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 01:59:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 15 Aoû 2005 20:19:44
Messages: 171
explike ^^

_________________
Souléve 100 kg et tu pourra porter des sous-vetements rose


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 07:50:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Juin 2006 16:23:02
Messages: 2504
Bonjour,

Il est difficile de répondre clairement à cette question puisqu'il peut y avoir une multitude de causes à ces problèmes.

Par contre on peut affirmer avec certitude que la musculation, en tant que telle, ne peut pas provoquer ce genre de dysfonctionnement.

Cela reste possible de manière indirecte. Par exemple: surentraînement, alimentation hypocalorique prolongée, prise de produits dopants (volontaire ou involontaire), révélation d'un problème hormonal sous-jacent.

Il convient de consulter un endocrinologue pour objectiver le problème.

_________________
http://www.julienvenesson.fr/

Nutrition de la Force: le livre
http://www.amazon.fr/nutrition-du-sport ... 2916878750


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 08:30:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Oct 2008 12:54:43
Messages: 727
Localisation: 78-11-31
Taille: 182
Poids: 82
Sports: muscu
course a pied
natation
Persephone a écrit:
Bonjour,

Il est difficile de répondre clairement à cette question puisqu'il peut y avoir une multitude de causes à ces problèmes.

Par contre on peut affirmer avec certitude que la musculation, en tant que telle, ne peut pas provoquer ce genre de dysfonctionnement.

Cela reste possible de manière indirecte. Par exemple: surentraînement, alimentation hypocalorique prolongée, prise de produits dopants (volontaire ou involontaire), révélation d'un problème hormonal sous-jacent.

Il convient de consulter un endocrinologue pour objectiver le problème.


bonjour persephone, tu confirmes donc qu'en fin de seche la libido baisse, car a la fin de mon regime en decembre c vrai que a ce niveau bein j'ai plus trop d'envie et je me demandais si ce n'etait pas le regime ca me rassure.
Est ce due au fait que la test oest fabriqué a partire du cholesterol??


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 08:57:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Juin 2006 16:23:02
Messages: 2504
goldo a écrit:
bonjour persephone, tu confirmes donc qu'en fin de seche la libido baisse, car a la fin de mon regime en decembre c vrai que a ce niveau bein j'ai plus trop d'envie et je me demandais si ce n'etait pas le regime ca me rassure.


Oui, je confirme.
C'est quelque chose qu'il faut surveiller et qu'il faut essayer de contrôler car cela s'accompagne généralement d'une baisse du taux de testostérone ce qui signifie qu'il devient de plus en plus difficile de conserver sa masse maigre.


goldo a écrit:
Est ce due au fait que la test oest fabriqué a partire du cholesterol??


Non.
C'est la restriction calorique qui entraîne des modifications dans le fonctionnement du système nerveux central, plus particulièrement au niveau de l'hypothalamus et de l'hypophyse.
La restriction calorique peut s'accompagner soit d'une baisse, soit d'une hausse du taux de cholestérol. Il n'y a pas de lien direct avec la testostérone.

_________________
http://www.julienvenesson.fr/

Nutrition de la Force: le livre
http://www.amazon.fr/nutrition-du-sport ... 2916878750


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 09:00:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Oct 2008 12:54:43
Messages: 727
Localisation: 78-11-31
Taille: 182
Poids: 82
Sports: muscu
course a pied
natation
Persephone a écrit:
goldo a écrit:
bonjour persephone, tu confirmes donc qu'en fin de seche la libido baisse, car a la fin de mon regime en decembre c vrai que a ce niveau bein j'ai plus trop d'envie et je me demandais si ce n'etait pas le regime ca me rassure.


Oui, je confirme.
C'est quelque chose qu'il faut surveiller et qu'il faut essayer de contrôler car cela s'accompagne généralement d'une baisse du taux de testostérone ce qui signifie qu'il devient de plus en plus difficile de conserver sa masse maigre.


goldo a écrit:
Est ce due au fait que la test oest fabriqué a partire du cholesterol??


Non.
C'est la restriction calorique qui entraîne des modifications dans le fonctionnement du système nerveux central, plus particulièrement au niveau de l'hypothalamus et de l'hypophyse.
La restriction calorique peut s'accompagner soit d'une baisse, soit d'une hausse du taux de cholestérol. Il n'y a pas de lien direct avec la testostérone.


je te remercie pour cette reponse claire :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 11:47:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 15 Aoû 2005 20:19:44
Messages: 171
ca peut revenir a la normal ?

_________________
Souléve 100 kg et tu pourra porter des sous-vetements rose


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 12:18:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Juin 2006 16:23:02
Messages: 2504
Si tu parles de ce que je viens d'expliquer sur le déficit calorique: oui, dès que l'on remange normalement.

Si tu parles de ton "ami". Je ne sais pas puisqu'on ne sait pas d'où vient son problème.

_________________
http://www.julienvenesson.fr/

Nutrition de la Force: le livre
http://www.amazon.fr/nutrition-du-sport ... 2916878750


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 12:33:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 02 Juin 2008 08:13:32
Messages: 890
j aime beaucoup tes reponses persephone ! merci a toi de partager ton savoir !

_________________
Où sont les poulardes? j'ai faim ! où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, quelques cignes blancs bien poivrés? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Dim 01 Fév 2009 12:47:07 
papa les beignets a écrit:
j aime beaucoup tes reponses persephone ! merci a toi de partager ton savoir !


+1


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: musculation et erection
Message non luPosté: Mer 11 Mar 2009 22:57:46 
Hors ligne

Inscription: Ven 02 Juil 2004 15:00:27
Messages: 16
Bonjour,

L'entrainement intensif peut engendré une modification du système endocrinien, surtout chez les jeunes athlètes.
J'en ai fait l'expérience à mes début, il y a 12 ans (à 22 ans). A l'époque je débutais, et cela s'est produit également après un cycle d'entrainement intensif de 8-9 mois : appelé sous les drapeau pour effectué mon service national, j'ai du stopper net l'entrainement. Or j'étais 'conditionné' boulot-dodo-entrianement : résultat : développement d'une gynécomastie unilatérale (je précise que je n'avais jamais utilisé d'anabolisant). Dosage hormonaux chez un endocrino : verdict : déreglement systeme hormonal. un traitement de 4 mois a été mis en place (le médecin avait en charge un jeune athlete danseur qui présentait les meme symtomes, lie au sur entrainement).

L'avis d'un endocrino est donc utile ds votre cas.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
[ Time : 0.051s | 17 Queries | GZIP : Off ]